Formation Spécialité Ingénieur Audiovisuel et Multimédia : une spécialité unique en France 

 

L’INSA Hauts-de-France, avec le soutien de la F.I.C.A.M. (Fédération des Industries du Cinéma, de l’Audiovisuel et du Multimédia) et de l’I.A.B.M. (International Association of Broadcast Manufacturers), ouvre en septembre 2022 la spécialité d’ingénieur Audiovisuel et Multimédia qui s’appuie sur une expertise reconnue depuis de nombreuses années dans ce domaine. Dès la rentrée prochaine, cette formation, labellisée par la C.T.I. (Commission des titres d’Ingénieur), accueillera chaque année 25 étudiants.

Dans ce domaine passionnant en pleine mutation (multiplication des écrans, réseaux hauts débits, réalité virtuelle…), l’objectif est de former des ingénieur.e.s qui maîtrisent tous les aspects des métiers de l’image et du son. Il s’agit de leur donner les capacités à innover et à s’adapter aux technologies, aux usages, aux cultures et aux enjeux sociétaux et environnementaux.

Grâce à un cursus à la fois pluridisciplinaire et à la fois orienté métier, les étudiants seront aussi bien capables de définir et de déployer des infrastructures audiovisuelles numériques, en réseaux et virtualisées que de manager des équipes que ce soit dans un contexte national ou international.

 

 

Une formation qui répond aux besoins d’experts d’un secteur en plein développement

 Durant leurs trois années d’études de spécialité, les élèves ingénieurs seront amené.e.s à vivre de réelles expériences de terrain au travers de stages mais aussi de projets s’appuyant sur les moyens techniques dédiés à l’image et au son sur les campus du Mont Houy et de Wallers-Arenberg. De plus, plus de 20 % des enseignements seront assurés par des professionnels.

Elles et ils auront également la chance d’avoir accès à différentes opportunités à l’international avec notamment un semestre académique ou un stage à l’étranger.

Il est également possible pour les étudiants de s’initier à la recherche dans les laboratoires associés à l’INSA Hauts-de-France. Ils pourront par la suite s’ils le souhaitent poursuivre en thèse de doctorat.

Pour finir, les débouchés sont très variés dans des secteurs très différents tels que la diffusion (industrie culturelle et créative : télévisions, plates-formes de streaming…), de la prestation technique (opérateurs télécoms, diffuseurs hôte, opérateurs de multiplexe, opérateur de diffusion…), de l’intégration (bureaux d’études, intégrateurs audiovisuel…), du développement d’équipements ou de solutions logicielles (fabricants, éditeurs, société de services, start up…). Cela va de chef.fe de projet à directeur.trice technique en passant par ingénieur.e R&D ou ingénieur.e spécialiste réalité virtuelle et/ou augmentée.

 

Contact : Michel Pommeray

Mail : michel.pommeray@insa-hdf.fr

 

 

Mains ouvertes avec logos image et son

Autres actualités

Actualités

  • Droits d'inscription 2022-2023 pour les étudiants extracommunautaires

    Montant des droits d'inscription différenciés 2022-2023

    • 2770 € pour un cycle licence et 3770 € pour un…
  • Journée Portes Ouvertes 2022

     

    Venez à la rencontre de votre avenir

    L’INSA Hauts-de-France vous ouvre ses portes le samedi 29 janvier 2022 de 9h à 17h…

  • Vous souhaitez reprendre vos études ou vous réorienter ?

    Pensez à la formation continue avec l’INSA Hauts-de-France !

     

  • Vers un recyclage « électronique » plus responsable

    L'Université Européenne ECIU, cette année, organise le challenge e-Waste qui va se dérouler jusqu’au 19 décembre. Le but de ce…

  • Les formations de l’INSA Hauts-de-France à l’honneur

    Les classements Eduniversal 2022 ont été mis en ligne et cette année encore plusieurs de nos formations sont bien classées. On y…